Secrétariat d’état

L’Initiative Nationale de Développement Social-INDS dont les lignes directrices ont été tracées dans la Lettre du Président de la République datée du 09 janvier 2007, constitue désormais le cadre de référence pour le développement économique et social du pays.

Les orientations tracées impliquent trois défis :

l’élaboration d’une stratégie globale de réduction de la pauvreté avec un plan d’actions prioritaire pour 2008- 2011;
la mise sur pied d’un programme innovant à effets tangibles sur la pauvreté, les inégalités et la vulnérabilité ;
la mise au point d’un système de suivi de la pauvreté et de suivi évaluation de l’INDS.
Les missions du Secrétariat d’Etat sont calées sur ces trois défis, son mandat général étant défini par le décret n°2008-093/PRE du 03 avril 2008 fixant les attributions des membres du Gouvernement qui stipule que,
« Le Secrétariat d’Etat [chargé de la Solidarité nationale] est chargé, sous l’autorité du Premier Ministre, de l’application de la politique de lutte contre la pauvreté et de promotion de la solidarité nationale avec comme objectif fondamental de mettre en oeuvre la Nouvelle Initiative Nationale de Développement Social (INDS) lancée en janvier 2007 par le Président de la République. L’Agence Djiboutienne de Développement Social et le Projet de Développement de la Micro finance et de la Micro entreprise sont sous la tutelle du Secrétaire d’Etat. »

Ses missions spécifiques consistent à :

  • animer le processus de préparation, de suivi évaluation de mise à jour de l’INDS ;
  • élaborer et suivre la mise en oeuvre des politiques, programmes et projets ciblés sur les groupes de population pauvres ou connaissant une situation de vulnérabilité ou d’exclusion ;
  • mobiliser des ressources, communiquer et promouvoir des partenariats techniques et financiers autour de l’INDS, en particulier ceux ciblés sur les populations pauvres ou les groupes vulnérables ;
  • conduire des activités susceptibles de développer des mécanismes efficaces de mise en oeuvre des programmes de lutte contre la pauvreté et d’optimiser ainsi l’impact de ces derniers.

Pour répondre avec efficience à ses missions, le Secrétariat d’Etat se constitue en une structure légère disposant d’un Secrétariat Particulier et de quatre « pôles » d’expertise travaillant sous la supervision directe du Secrétaire d’Etat :

le pôle « Communication et Partenariats » assurant principalement la communication, la mobilisation des ressources, la concertation avec les partenaires au développement et la coordination de l’aide, la dynamisation de l’approche participative dans le cadre de la mise en oeuvre de l’INDS ;

  • le pôle « Pilotage et Suivi-évaluation de l’INDS » avec comme missions la mise en place et le fonctionnement du dispositif institutionnel et technique de pilotage et de suivi-évaluation de l’INDS, le suivi des OMD et des indica teurs, les suivi spécifique des résultats et impacts des programmes et projets du périmètre d’action du SESN ;
  • le pôle « Etudes et projets » ayant en charge l’établissement des plans d’action du SESN, l’appui conseil au mon tage des dossiers techniques de projets, le pilotage des études sectorielles et l’étude des bonnes pratiques ;
  • le pôle « Gestion et Organisation » qui coordonne l’administration générale, financière et du personnel du SESN, l’appui conseil pour l’organisation et la gestion financière des organismes et projets sous tutelle, le suivi des ressources mobilisées et des décaissements effectués par les organismes et projets sous tutelle.